Cuisenaire.eu
Le site des réglettes Cuisenaire

 

 © Yves Cuisenaire

L'addition

 

On compose d’abord des tapis. Par exemple de longueur 8

Avec deux réglettes

Avec plus de deux réglettes

Avec des réglettes semblables

 

Avec deux réglettes

 

Faire une addition au moyen des réglettes

 

On remarque que , après la pose de la première réglette, il y a un tâtonnement pour trouver la bonne deuxième réglette pour le tapis de longueur 8

chaque enfant construit le tapis qui lui plaît ( pas de copie ni de plagiat)

il y a une auto-correction ( didactiquement positif)

la correction est immédiate (rapide)

 

Lorsque le tapis est composé, l’enfant lit ( à haute voix) ce qu’il a compopsé : 8 , c’est 7+1 , c’est 3+5 , ….

 

Ensuite, il écrit ce qu’il a composé.

 

Ensuite, on retire la réglette de droite, en maintenant le reste du tapis.

 

Ensuite, l’enfant écrit en regardant le tapis décomposé tous les trains du tapis du nombre 8, mais sans manipuler les réglettes . 8, c’est 7+(1) ? , c’est 3+(5) ? ….

 

Ensuite, l’enfant vérifie que ce qu’il a écrit est correct en ajoutant les réglettes manquantes. (c’est une autocorrection rapide)

 

L’enfant a écrit 3+6, il voit que ceci dépasse le tapis de 8. Il voit que le 6 est trop grand ; il prend une plus petite ; en tâtonnant, il voit que la bonne solution est 3+5.

 

Certains enfants préfèrent confectionner leur tapis en maintenant l’alvéole visible à la face supérieure. Dans un premier temps, ceci facilite la confection des tapis. Ensuite, il faut inviter l’enfant à retourner les alvéoles sur la face inférieure, et chercher la bonne solution sans comptage ( dès qu’il maîtrise cela , il calculera plus rapidement)

 

Avec plus de deux réglettes

 

Additionner avec plusieurs réglettes

 

Même exercice

Faire remarquer à l’enfant qu’il peut grouper plusieurs réglettes

Faire remarquer à l’enfant qu’il peut permuter plusieurs réglettes sans affecter le résultat.

 

Avec des réglettes semblables

 

Addition avec des réglettes identiques

 

Même exercice

Remarquer que toutes les compositions ne sont pas possibles

A conserver pour plus tard pour introduire la multiplication

 

Tous ces exercices et jeux doivent être repris avec d’autres nombres. D’abord , pour les 20 ou 30 premiers nombres ( suivant les seuils de compétence demandés) , et ensuite , les 100 premiers nombres . ( une boîte de réglettes complète permet de faire tous les exercices sur les 100 premiers nombres) Il est important que l’enfant y découvre que les réponses sont chaque fois différentes , mais que les procédés pour y arriver sont toujours les mêmes.

 

 

 

La phase qualitative

La soustraction